Archives du : 16 janvier 2014

16 janvier 2014 – Plouf !

Navigation

Nous sommes au dessus du site Snake pit. Pendant les prochains jours, nous ferons du quasi- surplace.
Vents : Force 4
État de la mer : peu agitée

Journal

C’est aujourd’hui que VICTOR effectue sa première plongée sur la mission BICOSE. La cible est le site Snake pit, qui regroupe plusieurs ensembles hydrothermaux.

Les dernières vérifications sont effectuées, et les derniers réglages affinés. Victor est prêt à plonger. La mise à l’eau se déroule sans accroc, et commence alors la descente, qui durera 2 heures. Un fois au fond, les choses sérieuses débutent. Il s’agit de retrouver les différents ensembles hydrothermaux constituant le site Snake pit : il est difficile de se repérer en raison de l’obscurité et du relief très accidenté, on peut très bien passer très près d’un site sans le voir.

Après 4 heures de recherche, l’ensemble « Les ruches » est trouvé. Le site étant cartographié, il est plus facile de retrouver les autres ensembles hydrothermaux.

Des cheminées hydrothermales sur le site "Les ruches" et des essaims de crevettes Rimicaris exoculata

Des cheminées hydrothermales sur le site « Les ruches » et des essaims de crevettes Rimicaris exoculata

Il est alors temps de faire descendre l’ascenseur. Victor ayant des capacités de stockage limitées, il lui faut un « sac à dos », dans lequel mettre des outils supplémentaires, et également ranger ceux dont il n’a plus besoin, ainsi que certains prélèvements. C’est le rôle de l’ascenseur. Il est mis à l’eau au dessus d’un point facilement accessible, choisi un peu plus tôt lors de la phase d’exploration, et descend avec des lests, par le simple effet de la gravité.

L'ascenceur, avec le module Periscop

L’ascenceur, avec le module Periscop

Commencent alors les premières opérations, avec notamment des mesures au spectromètre de masse in situ (afin d’identifier les gaz et éléments présents dans les fluides hydrothermaux), des relevés de températures, ainsi que des prélèvements de roches et de fluides. Ces prélèvements permettront d’étudier comment les communautés de microorganismes interagissent avec les structures hydrothermales et les colonisent. 

Le bras de Victor manipule une bouteille titane pour aller faire un prélèvement de fluides hydrothermaux au plus près de la source.

Le bras de Victor manipule une bouteille titane pour aller faire un prélèvement de fluides hydrothermaux au plus près de la source.

La plongée se poursuivra toute la nuit, mais ça, on en parle demain !