Anne Godfroy

Anne Godfroy

52 ans

Rôle/mission(s) à bord

Outre mon  rôle de chef de quart je participerai aux études de microbiologie c’est à  dire au conditionnement des échantillons et à la mise en œuvre d’un bioréacteur spécialement conçu pour la culture des micro-organismes des édifices hydrothermaux actifs.

Parcours personnel (études, métiers)

Après un Doctorat en Biologie des organismes et des populations en 1989, je suis arrivée à l’Ifremer en tant que chercheur au laboratoire de Microbiologie des environnements extrêmes à Brest. J’ai tout de suite orienté son activité de recherche vers l’étude des microorganismes thermophiles et hyperthermophiles des écosystèmes hydrothermaux potentiellement utilisables pour le développement d’applications nouvelles. Quelques nouveaux microorganismes thermophiles plus tard, je m’attache aujourd’hui à identifier les communautés microbiennes présentes dans cet écosystème unique afin d’en mieux comprendre le fonctionnement.

Je suis actuellement Directrice de l’Unité Mixte de Recherche (Ifremer/CNRS/Université de Bretagne Occidentale) « Laboratoire de Microbiologie des Environnement extrêmes» et Chef du projet « Diversité et Interactions Microbiennes» au sein de l’Ifremer.

Qu’est ce qui vous a amené à faire le métier que vous faites aujourd’hui ?

Une petite annonce dans le bulletin de la Société Française de Microbiologie qui m’a téléporté directement de la culture du soja aux grands fonds océaniques

Avez-vous déjà participé à d’autres campagnes ?

J’ai participé à 13 campagnes océanographiques dont la campagne EXOMAR sur la dorsale médio-Atlantique en 2005  et la campagne BIG dans le Bassin de Guaymas  en 2010 camapgnes  sur lesquelles  j’étais chef de mission.

Qu’amènerez-vous de personnel à bord ?

Des bouquins et une grosse dose d’humour …