Jozée Sarrazin

Josée Sarrazin

Chercheuse en écologie benthique
Originaire de Ville-Marie, au Québec, Canada
Point d’âge !

Rôle/mission(s) à bord

J’étudierai les différents assemblages de faune qui colonisent les édifices hydrothermaux actifs : diversité des espèces présentes, abondance, biomasse. Dans cette zone, il s’agit de trois assemblages principaux dominés par les crevettes Rimicaris exoculata, les modioles Bathymodiolus puteoserpensis et des anémones Maractis rimicarivora.

En collaboration avec les chimistes comme Cécile Cathalot, nous nous intéresserons aux conditions environnementales de vie de cette faune en déployant des analyseurs et des préleveurs qui nous permettront de caractériser leurs habitats. De retour au laboratoire, à l’aide d’analyses isotopiques, nous tenterons de définir le régime alimentaire des espèces les plus abondantes et de bâtir ainsi, le réseau trophique de l’écosystème.

Parcours personnel

J’ai effectué l’ensemble de mes études au Québec (Canada). J’ai donc effectué l’équivalent d’un parcours scientifique au lycée, puis une licence en écologie terrestre (1989-1991, U. du Québec à Montréal) avant de me lancer dans le milieu marin au cours de mon Master de deux ans (1991-1993, U. du Québec à Rimouski) en océanographie.

J’ai ensuite effectué un doctorat en Sciences de l’Environnement (1993-1997, U. du Québec à Montréal) dédié à l’étude de l’écologie des écosystèmes hydrothermaux. J’ai ensuite fait un post-doctorat de deux ans (1998-2000) à l’Institut Océanographique de Woods Hole (Etats-Unis) et un post-doc de un an à l’Université du Québec à Montréal avant de joindre l’Ifremer en 2002.

Enfin, j’ai complété mon diplôme HDR : Habilitation à Diriger les Recherches en 2011 à l’Université de Bretagne occidentale. Plus récemment, en 2012, j’ai pris la responsabilité du laboratoire Environnement Profond de l’Ifremer.

Qu’est ce qui vous a amené à faire le métier que vous faites aujourd’hui ?

C’est au hasard des rencontres et des opportunités que j’ai fini par travailler dans les grands fonds marins … avec une passion de départ pour la biologie et le travail de terrain !

Avez-vous déjà participé à d’autres campagnes ?

J’ai participé à au moins 20 campagnes à la mer dans le Pacifique, l’Atlantique et la Méditerranée, avec une panoplie d’engins sous-marins (AUV, ROV, sous-marins habités). J’ai eu la chance de plonger une dizaine de fois à plus de 2000m de profondeur dans les sous-marins habités Alvin et Nautile.

Qu’amènerez-vous de personnel à bord ?

J’amènerai une photo de mes loulous, mon e-pad et de la crème solaire !