Navire & engins

Le navire océanographique Pourquoi pas?

Le Pourquoi pas ? ©Ifremer – Michel GOUILLOU

Construit en 2005, le Pourquoi pas? est le dernier navire océanographique de l’Ifremer. Il peut mener à bien des missions d’hydrographie, hauturière ou côtière, de géosciences, d’océanographie physique, chimique et biologique, sur tous les océans du monde à l’exception des zones polaires. Long de 107 mètres et large de 20 mètres, le Pourquoi pas? dispose de 950 m2 de locaux scientifiques, et est capable de mettre en œuvre alternativement deux équipements lourds (par exemple le sous-marin Nautile ou le robot télé-opéré Victor 6000).

Le nom Pourquoi pas? a été donné en hommage au navire de Jean-Baptiste Charcot (1867-1936), médecin et explorateur, qui a mené de nombreuses campagnes océanographiques.

> Pour en savoir plus sur le Pourquoi pas ?, consultez le site dédié à la flotte océanographique de l’Ifremer

Le robot télé-opéré Victor 6000

Le ROV Victor 600 ©Ifremer - Olivier DUGORNAY

Le ROV Victor 600 ©Ifremer – Olivier DUGORNAY

Victor 6000, pouvant plonger jusqu’à 6000 mètres de profondeur, a la capacité de couvrir 97% de la surface des fonds océaniques. Il est destiné à mener des campagnes de surveillance et d’identification de zones d’étude, analyser finement ces espaces grâce aux images vidéo, récolter des données (eau, sédiments, faune, etc.) et réaliser différentes manipulations grâce à 2 bras robots téléguidés.

Le robot (ROV en anglais, pour Remotely Operated Vehicle) est alimenté en énergie et commandé via un câble électro-opto-porteur enroulé sur un treuil. Le pilotage s’effectue du bord à partir d’un poste de commande, intégré dans un container déplaçable, et solidement arrimé sur le pont extérieur du navire océanographique affrété pour la mission.

> Pour comprendre comment fonctionne Victor 6000, regardez les vidéos en ligne

Discussion à propos de “Navire & engins

  1. Pingback: 13 janvier 2014 – Comme un lundi ! | Bicose

La discussion est close.