Posez-nous vos questions

Vous êtes curieux ? Vous vous posez des questions sur BICOSE ?

N’hésitez pas et posez les nous dans les commentaires de cette page, ainsi, tout le monde pourra en profiter. Nous vous répondrons le plus rapidement possible (mais bon, un peu de patience, on a du boulot !)

145 commentaires au sujet de “Posez-nous vos questions

  1. SYLVAIN Auteur de l'article

    Questions posées par les élèves de la classe de cm2 de l’école du bourg à Plouzané

    Quelle est la profondeur jamais atteinte pour explorer les fonds marins?
    11000m, dans la fosse des Marianes.

    Combien y a-t-il d’espèces animales différentes dans les profondeurs?
    On en compte à peu près 250 000 pour tous les océans.

    Quelle est l’espèce la plus rare?
    La Galathée Yéti.

    Pourquoi ces animaux vivent-ils dans les profondeurs et pas sur la terre?
    Tous ces animaux se sont mis en place au cours de plusieurs millions d’années. Chacun a trouvé plus ou moins sa place pour plus ou moins longtemps.

    Est-ce que dans les abysses le noir est complet ou bien y a-t-il un peu de lumière?
    Il n’y a plus de lumière vers 400m de profondeur.

    De quoi se nourrissent les animaux dans le noir des profondeurs?
    De ce qui tombe de la surface, ou de bactéries dans le cas des oasis hydrothermales.

    Comment les animaux qui vivent dans les profondeurs ne sont pas broyés par la pression?
    Ils se sont adaptés au cours de millions d’années, et il n’ont pas de gaz dans leur corps.

    Comment font les animaux pour voir dans le noir ?
    Ils ne voient pas. Ils entendent, ils sentent, ils touchent.

    Quelle est la température de l’eau, les animaux ont-ils froid?
    L’eau abyssale est à environ 4°, et elle est plus chaude près des sources. Les animaux n’ont pas froid, ils sont habitués à ces températures.

    Pourquoi certains animaux des abysses ont-ils d’énormes dents?
    C’est l’évolution qui a sélectionné ces animaux, bien que ce ne soit pas toujours un avantage.

    Est-ce qu’il y a des baleines dans les profondeurs? ou des requins?
    Non car elles doivent respirer. Les requins ne dépassent pas 2000m de profondeur.

    Comment les poissons dorment-ils?
    Ils ne dorment pas. Certains « sommeillent ».

    Les animaux des profondeurs remontent-ils parfois à la surface?
    Non.

    Quel est l’équipement nécessaire dans votre travail?
    Pour aller profond : le ROV VICTOR.

    Est-ce que vous plongez la nuit?
    Oui.

    Avez-vous peur des animaux que vous pouvez rencontrer en plongeant?
    Non, nous sommes plutôt intrigués et curieux de découvrir de nouvelles espèces.

    Comment avez-vous fait pour faire ce métier?
    Nous avons suivi des études à l’université ou en grandes écoles.

    Pourquoi vous-êtes vous intéressé aux animaux des profondeurs?
    Parce que les animaux sont très mystérieux.

    Avez-vous déjà vu un calamar géant?
    Non, le seul qui en a vu un vivant est Tsunemi Kubodera. Sinon on en a vus parfois échoués ou dans les filets des grands chalutiers.

    Vivez-vous dans un sous-marin?
    Non, nous sommes actuellement sur un bateau et nous avons un robot submersible qui plonge faire les prélèvements.

    Habitez-vous dans l’eau ou sur la terre ?
    Nous sommes sur un bateau.

  2. Celia

    bonjour merci pour les photos du cuisinier ,je voudrais bien voire le chef en photo si ca ne vous dérange pas et je voudrais savoir pourquoi dans les profondeurs il n’ y a que des crevettes et pas de poisson. merci

  3. CE2/CM1 Ecole Chateaubriand Guilers

    Bonjour,
    On vous remercie beaucoup d’avoir mis des photos de l’équipe cuisine-hôtellerie. On est très content de les avoir découverts.
    On pense que vous nous avez présenté tout le monde sauf le capitaine et le second du bateau ! Est-ce qu’on pourrait les voir en photo ?!
    On espère que vous n’avez pas des tempêtes comme ici !
    Bon courage pour la fin de la mission !
    A bientôt
    Les CE2/CM1 de Chateaubriand

  4. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Gaëlle Toullec
    Y-a-t-il expulsion du symbiote lors de la remontée ou du maintien dans l’aquarium ?

    1. Magali Zbinden

      Bonjour Gaëlle,
      Concernant les symbiontes bactériens des moules, la quantité diminue lorsqu’on les maintient en aquarium sans apport de sulfures/méthane, mais il n’y a pas d’expulsion à proprement parler. Chez les crevettes, on n’observe pas de grande modification des populations d’ectosymbiontes de la cavité branchiale après un séjour prolongé en aquarium (72h), mais il est probable qu’après un temps plus long sans apport chimique, ces populations se trouvent affectées.
      Magali et Kamil.

  5. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Christine Zbinden
    Est-ce que le ROV descend avec son propre poids ou a-t-il un moteur ?

    1. Magali Zbinden

      Chère Christine,
      En surface, Victor est léger de 10 kg et il flotte pour permettre de déployer la laisse et s’éloigner du bateau. Il commence sa descente aux moteurs, et arrivé à 100 mètres de profondeur, il s’alourdit d’environ 45 kg en faisant rentrer de l’eau dans une sphère. A partir de là, il descend avec son propre poids, aidé des moteurs pour aller plus vite. Le temps de descente jusqu’à 3600 mètres de profondeur est d’environ 2 heures. Pour remonter, l’eau est chassée de la sphère, et le Victor remonte aux moteurs et avec sa flottabilité. En cas de problème technique majeur, un lest de 70 kg situé à l’arrière de Victor est largué, et le ROV remonte comme un bouchon !
      Franck H. (et Magali et Juliette)

  6. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Fabienne et Fabien BOREA
    Y-a-t-il des cirripèdes au fond de l’eau ? et si oui, pouvez-vous nous en rapporter ?

    1. Juliette Ravaux

      Chers Fabienne et Fabien,
      Il existe des cirripèdes en milieu profond, mais nous n’en avons pas trouvé sur les sites que nous avons visités, et à ce jour il n’y en a pas de décrits sur les sites hydrothermaux atlantiques. Mais si vous voulez des échantillons de cirripèdes profonds venant de la zone indo-pacifique, n’hésitez pas à contacter la chargée de conservation de la collection des crustacés du MNHN: Laure Corbari !
      Laure

  7. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Béatrice
    N’y-a-t-il que cette espèce de crevette ? Il y-a-t-il des vers géants type « riftia » sur ce site, si non, pourquoi ?

    1. Magali Zbinden

      Bonjour Béatrice,
      On trouve autour des sites que nous avons visités (Snake Pit et TAG) 4 espèces de crevettes: Rimicaris exoculata, Mirocaris fortunata, Chorocaris chacei et Alvinocaris markensis. Il n’y a pas de vers géants Riftia sur les sites de la dorsale Atlantique, on ne les trouve que sur la dorsale Pacifique Est. Nous ne savons pas actuellement pourquoi…. comme dans d’autres environnements, il existe autour des sources des espèces qui sont endémiques.
      Magali, Laure et Juliette

  8. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Laetitia Scuiller
    Dans quelle mesure cette campagne va-t-elle servir à une future exploitation des minerais des grands fonds ?

  9. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Alexandre
    La biodiversité des cheminées est-elle spécifique de l’âge de la source en plus de la géographie ? Les populations s’éteignent-elles à la « mort » des sources ?

  10. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Brice
    Si les moules sont peu mobiles et le paysage des fumeurs noirs change sans cesse, comment font-elles pour survivre ? Sont-elles limitées aux sites très actifs ?

    1. SYLVAIN Auteur de l'article

      Voici la réponse de Kamil, doctorant à l’UPMC.

      Les moules hydrothermales sont effectivement peu mobiles, mais cela ne veut pas dire qu’elles sont incapables de se déplacer un peu au sein du même site. En même temps les changements du paysage des fumeurs prennent beaucoup de temps – ce sont des procédés qui prennent plutôt des années, alors les moules ont du temps pour s’adapter aux nouvelles conditions ou corriger leur position par rapport au fumeur.

      Les moules ne sont pas limitées aux sites très actifs et nous les trouvons souvent sur les bords des sites, donc à une certaine distance du fumeur noir. Grâce à ça, elles ont le temps nécessaire pour se déplacer, dans les mesures de leur mobilité, en cas du changement brusque (par exemple: l’effondrement) du fumeur et pour trouver une nouvelle niche écologique.

  11. Cécile Nécol pour UPMC

    Question recueillie pendant la Nuit des Abysses – Paris
    Alfred – 14 ans
    Pensez-vous que les scientifiques pourraient trouver des applications directes pour les êtres humains sur l’adaptation des organismes à la température ? Si oui, lesquelles ?

    1. Juliette Ravaux

      Bonjour Alfred,
      Il arrive que des molécules ou des composants découverts chez les organismes des grandes profondeurs trouvent des applications dans la société (par exemple l’enzyme Taq polymérase issue de la bactérie Thermus aquaticus, qui est utilisée dans les laboratoires pour amplifier l’ADN). Nous n’en savons pas encore assez à l’heure actuelle sur les adaptations des organismes hydrothermaux à la température pour pouvoir prédire d’éventuelles applications.
      Juliette, Magali et Laure

  12. Françoise et Jacky de Dinan

    merci pour ces moments que vous nous avez fait vivre
    et surtout pour votre volonté et capacité à vulgariser la science qui nous paraît souvent inaccessible.
    grâce à votre pédagogie…vous nous élevez à un niveau de compréhension insoupçonné.

    bon voyage de retour
    et bon courage pour l’exploitation de vos découvertes qui, souhaitons le, contribuent au delà de la connaissance, à préserver ces milieux surement menacés.

    1. Juliette Ravaux

      Chère Françoise, cher Jacky,
      C’est avec un très grand plaisir que nous avons lu votre message, nous sommes très flattées de l’intérêt que vous portez à notre mission. Concernant les premiers résultats scientifiques, ne vous faites pas de souci, nous avons bien trouvé des polychètes, pour le grand bonheur de Lénaïck !
      Laure, Magali et Juliette

  13. C.P. Ecole Chareaubriand (Guilers)

    Bonjour
    A travers votre journal de bord nous avons vu des crevettes, un crabe, des moules, un ver et des anémones. Avez vous trouvé d’autres animaux? Avez vous découvert de nouvelles espèces? Comment avez-vous attrapé les vers?

    Maïna et d’autres élèves de la classe voudraient savoir comment vous faites pour préparer les repas . Y a-t-il un cuisinier à bord du bateau?

    Les élèves de C.P.

    1. Laurent

      Bonjour je voudrait savoir si vous deviez faire un résumé de votre mission bicose ce que vous diriez merci d avance

  14. Classe ULIS

    Votre robot Victor 6000 fait vraiment des jolies photos. Nous allons tous les jours sur votre blog avec plaisir. Merci. Bonne Continuation

  15. Classe de CE2/CM1 - Chateaubriand - Guilers

    Bonjour,
    On a regardé les photos et on a été impressionné par le « coup de chaud » de Victor.
    On voudrait savoir pourquoi on ne trouve que des crevettes autour des cheminées hydrothermales.
    On a réalisé des collages en Arts Visuels : on a collé des papiers bleus, puis la silhouette du Pourquoi Pas ? qu’on a décalquée et enfin on a écrit Pourquoi Pas ? à la peinture blanche. On aimerait bien vous les montrer. Est-ce qu’on peut vous envoyer des photos par mail ? Si oui, à quelle adresse ?
    Bonne chance pour la fin de la mission.
    Les CE2/CM1 de Chateaubriant

    1. SYLVAIN Auteur de l'article

      Bonjour Maelyn,

      non, pas d’autre nuit des abysses pour cette mission. Mais peut-être que pour d’autres missions à l’avenir on en refera.

  16. lynda

    Salut Magali et Juliette,
    J’ai très bien suivie la soirée du 29. La crevette, je ne l’a verrai jamais plus de la même manière !!
    Alors, mesdames, j’ai une question de Hani CM1qui se pose la question suivante : Est-ce que la crevette est un vertébré ou un invertébré?
    La question de Chahineze CE2 : se pose par contre cette question : Est-ce que vous mangez les poissons que vous faîtes monter à bord !!
    Allez à bientôt.
    Lynda.

    1. Magali Zbinden

      Bonjour Lynda, Hani et Chahineze,
      La crevette est un invertébré, elle n’a pas de colonne vertébrale, mais elle possède un squelette externe que l’on appelle cuticule/carapace.
      Nous ne mangeons pas les poissons récoltés en milieu profond, ils sont peu nombreux et destinés à la recherche. Il y a par ailleurs des stocks de poissons comestibles dans les congélateurs du bateau !
      A très bientôt,
      Magali et Juliette

  17. Stéphane

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire ce que vous allez faire après la mission bicose, avec toutes les informations recueillies ?

    Merci et bon courage!

La discussion est close.